Parmi les métiers de la communication, ceux de la production ont été parmi les plus impactés par la crise du coronavirus. Alors que la délégation prolongeait la réflexion menée sur l’évolution de la Production au travers d’entretiens avec des professionnels, la crise sanitaire liée au Coronavirus et le confinement qui en a découlé ont été synonymes d’annulations et de reports de nombreuses campagnes. L’arrêt quasi total des tournages et shooting pendant près de 2 mois a paradoxalement permis de reprendre les échanges avec l’APFP.
Pour notre délégation l’impact a été moindre, nous avons continué nos travaux en cours et nos échanges réguliers… avec plus encore de solidarité et d’enthousiasme pour nos enjeux métier.
 

Demain la Prod, saison 2

En juillet dernier, la délégation Production a produit un ouvrage intitulé "Demain la Prod". Celui-ci, issu de la réflexion menée depuis 2018 sur l’avenir des métiers de la production à horizon 5 ans, synthétise les propos des experts qui se sont prêtés à ce jeu de prospective. Des intervenants extérieurs ont été sollicités pour donner leur vision prospective de l’évolution de nos métiers.
En parallèle de ce travail, une enquête sur l’avenir de la production et de ses métiers a été menée auprès de plus de 100 professionnels de la production et de la communication. Ses résultats ont permis d’enrichir et étayer les différents axes abordés dans ce premier ouvrage.
Demain la Prod saison 1 a été diffusé aux agences et, par leur biais, aux annonceurs, et présenté en février 2020 à la commission Production de l’Union des marques.
Pour 2020, nous avons souhaité continuer à enrichir ce travail en demandant à d’autres intervenants, moins en prise directe avec nos métiers, de réfléchir avec nous sur l’avenir de la production. Jusqu’au 1er décembre 2020, nous rencontrerons, à chaque réunion de la délégation, un nouvel intervenant. Nous leur poserons tous la même question : Quelle est votre vision de la production à cinq ans ?
Le Hub, Phantasm TV, Geneviève Petit (Petit Web), Deloitte, Adobe et VT scan se sont déjà prêtés à l’exercice. Ces rencontres donnent lieu à des échanges extrêmement instructifs et nourris, c’est une façon pour nous de confronter des points de vue et découvrir une vision différente de nos métiers. Cela permet, pour nous qui avons "les mains dans le cambouis", une prise de recul bénéfique.
Demain la Prod saison 2, ou demain la Prod au temps du Coronavirus, devrait sortir début 2021.
 

Une réflexion commune avec l’APFP

Dès la fin de l’année dernière, nous avons repris contact avec l’APFP dans une logique de dialogue et d’échange, afin de tourner la page des débats issus de l’intégration des productions par certains membres.

Plusieurs actions ont été menées conjointement :
Nous avons répondu aux attentes communes en matière de partage d’information lors du brief, et proposé de nourrir et cosigner leurs travaux en cours sur un modèle de brief de production détaillé, destiné à cadrer et à préciser la demande des clients en établissant un cahier des charges de l’ensemble des prestations demandées.
Le document rédigé et cosigné par l’APFP, l’Union des marques et l’AACC a été diffusé aux médias et aux agences le 25 mai.
Cette collaboration s’est accélérée avec l’instauration d’une réunion téléphonique hebdomadaire dès le début de la crise du Covid-19, afin d’avoir des prises de position et des actions communes d’organisation et de défense de nos métiers, concernant notamment les conditions de reprises des tournages et shooting.

Un 1er communiqué de presse a été diffusé le 6 mai pour alerter sur les 5 points clé de la reprise des tournages :
- La production devra être conseil sur la faisabilité de la création
- Le nombre de personnes présentes sur le tournage devra être limité
- Le remote devra être utilisé
- Les tournages devront être réalisés en France
- L’allongement de la durée de production et une augmentation des coûts de production entre 10 et 30 % en moyenne.

Un document listant les 84 recommandations à appliquer pour la reprise des tournages dans un contexte de crise sanitaire. Ces 2 informations ont fait l’objet de nombreux articles dans les médias.