Durant ce mandat, la délégation Production poursuivra son action sur l’un des chantiers prioritaires de l’AACC autour de la relocalisation des productions en France. Christopher Thiery souhaite mobiliser plus fortement encore les acteurs de la production audiovisuelle pour inciter les annonceurs à réaliser et produire leurs campagnes sur notre territoire. Pour aller plus loin, la délégation va prochainement solliciter les politiques et les pouvoirs publics pour soutenir et accompagner cette démarche.

En fil rouge, la délégation continuera de démontrer la valeur de ses métiers et d’entretenir une relation saine et constructive avec l’APFP. En effet, la pression des départements achats, amplifiée par les Cost contrôleurs, amène les annonceurs à négocier sans considération des grilles tarifaires d’expertises déconnectées de leur juste valeur et du prix du marché. C’est dans ce sens, que l’AACC organise le 16 novembre prochain un nouveau Procurement Day sur le thème « La production : une révolution au cœur de la valeur ».

Autre sujet d’actualité, et action majeure de ce mandat, l’AACC souhaite faire évoluer « La Belle Compétition » en « Compétition Responsable ». Il semble essentiel de réguler davantage aussi les appels d’offres en production et d’en revoir le seuil au-delà duquel les compétitions sont justifiables.

Enfin, depuis quelques mois, l’intelligence artificielle côtoie le quotidien des agences de production et transforme ses métiers. Face à cet enjeu majeur, la délégation est optimiste. Si l’IA impacte ses métiers, dès lors qu’elle est maîtrisée, celle-ci semble profitable à tous et partout, pour aller plus vite et plus loin.