Alors que l’année 2019 avait cristallisé, notamment au travers du vote de la loi PACTE, un mouvement de fond en faveur d’un renforcement du rôle de l’entreprise dans la société, l’année 2020 et la crise du Covid-19 ont accentué et donné un éclairage sans précédent à ce phénomène.

On évoquait depuis maintenant plusieurs années une entrée des marques en politique au gré de leur engagement progressif et de plus en plus fort sur des thématiques sociétales (l’environnement), sociales (l’égalité des chances et l’inclusion) voire régaliennes (l’éducation ou la souveraineté par exemple).

On a vu ces derniers mois, avec la crise sanitaire, les entreprises empiéter encore davantage sur le territoire de légitimité des acteurs publics : se substituer à eux pour lutter contre la crise sanitaire en produisant gel et masques, ou se situer sur le registre du régalien grâce aux #hérosduquotidien qui sont venus compléter les rangs des soignants et autres services publics fondamentaux… Une nouvelle concurrence s’est établie, notamment dans le champ de la protection des citoyens et des consommateurs sur lequel les entreprises privées jouent dorénavant un rôle de premier rang. A tel point que l’on a vu émerger le concept "d’entreprise-providence", développé dans une note récente de la Fondation Jean-Jaurès. Au-delà de ce rôle conjoncturel et peut-être un peu exceptionnel que certaines entreprises ont joué ces derniers mois, on continue de voir se brosser le tableau d’un rôle accru des entreprises au cœur de la société, quitte parfois à s’engager dans une véritable "lutte des causes" afin de donner encore plus de sens à leur action, de matérialiser leur raison d’être et d’articuler leur activité économique avec leur contribution à la société.
 
C’est autour de ce mouvement et des questionnements qu’il génère pour les communicants que nous sommes que la Délégation Corporate a organisé ses réflexions et ses actions au cours des derniers mois. L’objectif étant de valoriser au mieux le rôle de la communication pour accompagner et renforcer la place de l’entreprise dans la société, comme son articulation avec ses différentes parties-prenantes, mais aussi de permettre aux membres de la délégation de partager des points de vue, des retours d’expérience, des pistes de réflexion nouvelles pour améliorer encore leur rôle de conseil auprès de clients en quête de sens et d’efficacité.
 
C’est dans cette logique que la Délégation Corporate a accueilli en juin 2019 Antoine Sire, Directeur de l’engagement et membre du Comex du groupe BNP Paribas pour une conférence exceptionnelle dédiée au partage de sa vision et de son expérience. Cette thématique de l’engagement fut également au cœur des contributions comme des participations de la Délégation tout au long de l’année. Par exemple lors de la table ronde organisée sur le thème de l’engagement des marques et "des entreprises à mission" sur le French Camp de Cannes en juin 2019.

De la même manière, c’est en ce sens qu’a été orientée notre intervention lors du Grand Prix Stratégies de la communication d’entreprise et des collectivités locales qui accueillait par ailleurs un membre de la Délégation Corporate au sein de son jury en septembre 2019.

Pour faire entendre cette musique singulière dans le cadre du Grand Débat de la communication, certaines agences membres de la Délégation Corporate se sont mobilisées pour participer au groupe de travail "ETHIQUE : quels modèles d’information, de régulation, et d’éthique de la communication sont à construire pour maintenir ou restaurer la confiance ?". C’est aussi dans cette logique que fut reconduit en décembre 2019 le partenariat avec le Grand Prix Com-Ent, accueillant par ailleurs 2 membres de la Délégation au sein de son jury.