A la suite des débats sur la place et le rôle de la publicité lors de la Convention citoyenne pour le Climat, la Loi Climat & Résilience a mis en place un dispositif innovant : les contrats climat incitant les acteurs de la filière à souscrire des engagements volontaires pour le climat. 

A l’heure d’un premier bilan, l’AACC et l’UDECAM rappellent leur soutien à l’initiative et appellent les agences de communication à se mobiliser

 Représentants des agences de communication, nous sommes convaincus que la publicité peut et doit se mettre au service de la transition écologique de la société. Nos organisations se mobilisent, au sein de la filière, pour contribuer positivement à l’évolution de nos métiers. Sensibiliser, former, outiller les professionnels est un impératif pour que notre secteur contribue positivement aux grands enjeux sociétaux. Notre place, au sein de la chaîne de valeur, nous oblige. A la fois, conseils, créateurs, producteurs, nous sommes pleinement conscients de notre responsabilité et de notre capacité à agir. Nos engagements, nos initiatives doivent donc être partagés pour être efficaces.

En qualité d’agences de création, nous choisissons le scenario, les visuels, les représentations graphiques et le mode de production de la publicité qui donnera envie d’acheter les produits ou services de nos clients. Comme agences media, nous choisissions entre les différents médias celui qui permettra la meilleure diffusion de la publicité. Ces choix que nous opérons à chaque étape ont, nous le savons, un rôle considérable sur l’impact de la production et de la diffusion, la consommation des produits promus et les imaginaires collectifs qui irriguent notre société. Ces choix orientent, in fine, ce qui est désirable dans nos vies quotidiennes : nos logements, nos déplacements, notre alimentation, nos loisirs, nos modes de vie ...

L’engagement du secteur de la publicité dans la transition s’appuie sur un dispositif volontaire issu de la loi Climat et résilience adoptée en 2022, qui prend la forme de « contrats climat ». Les engagements que chaque entreprise ou fédération prennent dans ces contrats climat se déclinent en quatre axes : type de produits et services promus dans les communications commerciales, mode de vie et comportements promus ou évoqués dans les communications commerciales, mode de production des communications commerciales et sensibilisation et formation des collaborateurs à la transition écologique.

Ces contrats climat, que nous avons soutenus et que nous promouvons, portent les ingrédients d’une transformation des pratiques publicitaires. Les attentes sont fortes y compris au sein de nos entreprises et un mouvement est engagé qui doit se déployer.

A l’heure d’un premier bilan d’étape au 30 juin, nous souhaitons rappeler, ici, la nécessité d’aller plus vite dans cette démarche et notre volonté commune d’engager très largement les professionnels de notre secteur dans la transition écologique.

C’est pourquoi nous appelons les agences qui ne se sont pas encore enregistrées à se rendre sur le site https://www.publicite-responsable.ecologie.gouv.fr/ et à conclure, si elles ne l’ont pas déjà fait, un contrat climat. Nous les appelons à prendre des engagements volontaires forts au service d’une publicité plus responsable, moins émissive et plus respectueuse des publics. Nous sommes convaincus qu’il nous faut nous engager collectivement pour aller plus loin dans la valorisation de modes de vie et de comportements vertueux, véritables leviers de la transition écologique.